cpb-basket.fr

Comment traite-t-on une rupture du tendon d’Achille ?

Blessure tendon d'achille

La mythologie avait raison : le tendon d’Achille est anatomiquement le tendon le plus long et donc le plus « vulnérable », car il doit supporter une charge plus importante que les tendons des autres parties du corps. Il se compose par l’union de trois muscles (gastrocnémien médial et latéral, soléaire) situés dans la partie postérieure et inférieure du mollet. Son rôle est fondamental dans la phase de poussée, c’est-à-dire lorsque le calcanéum est soulevé du sol pour effectuer un mouvement tel que marcher, courir, etc. C’est pourquoi, en cas de rupture, c’est indispensable de procéder d’emblée à un examen orthopédique afin de mettre en place rapidement une thérapie adaptée aux sportifs et de retrouver ainsi une pratique sportive identique à celle d’avant la blessure.

La rupture du tendon d’Achille, une question de dégénérescence

La rupture du tendon d’Achille est très fréquente chez les personnes âgées de 40 à 60 ans, bien qu’elle puisse facilement se produire chez des athlètes de 30 ans. Si l’on exclut les blessures par coupure, qui sont très rares, la rupture du tendon d’Achille survient comme l’événement final d’un processus chronique de dégénérescence. La dégénérescence du tendon le fait ressembler à une corde effilochée, bien que la personne ne se rende compte de la blessure que lorsque la dégénérescence est déjà terminée. En général, il ressent un élancement accompagné de la sensation de recevoir un « coup de pied par derrière ».

Après l’examen du pied et de la cheville, le diagnostic de la lésion est établi par échographie et, dans certains cas, l’IRM (imagerie par résonance magnétique) peut également être recommandée pour identifier le meilleur traitement en fonction de la distance entre les deux extrémités du tendon qui s’est rompu. Qu’il s’agisse de la rupture du tendon d’Achille ou d’une tendinite du talon d’Achille, l’aide d’un spécialiste est primordial. Ainsi, vous pouvez faire appel à l’expertise de la clinique Chirurgie du sport en cas de blessure du tendon d’Achille. Son équipe connaît parfaitement les mécanismes d’une telle blessure ainsi que le traitement à adopter. Il s’agit généralement d’une intervention chirurgicale si la rupture est complète. Pour cela, vous devez faire une consultation à la clinique située au 28, boulevard Saint-Marcel, 75005 Paris.

Rupture du tendon d’Achille, solutions pour les sportifs

Il existe plusieurs options pour résoudre la rupture du tendon d’Achille et le choix dépend à la fois de l’étendue des dommages et des besoins de chaque patient.

Traitement conservateur

Une série de plâtres est appliquée (au-dessus du genou) et une période d’immobilisation d’environ trois mois est nécessaire. Bien que cette option thérapeutique soit très efficace, elle ne convient pas aux personnes sportives et/ou menant une vie très active. Pour elles, la solution chirurgicale représente la voie la plus rapide et la plus efficace vers la guérison après une rupture complète du tendon d’Achille.

Solutions chirurgicales mini-invasives

Lorsque la distance entre les extrémités du tendon n’est pas très importante, une incision minimale (2-3 cm), voire aucune incision, est pratiquée pour restaurer l’intégrité du tendon.

Transposition du tendon du long fléchisseur du gros orteil

Lorsque la rupture du tendon a entraîné une distance très importante entre les extrémités du tendon. Elle survient en cas de lésions chroniques du tendon d’Achille, c’est-à-dire diagnostiquées plus de 20 jours après l’événement, ou si la rupture se produit au sommet du tendon (au niveau de la jonction myotendineuse). Cette technique de cicatrisation consiste à utiliser un tendon sain (le long fléchisseur de l’épaule) qui est transposé pour traiter la lésion du tendon d’Achille. Ce choix permet de minimiser le caractère invasif de l’opération et de favoriser une reprise de l’activité sportive dans un délai court.

Dans tous les cas, quelle que soit la technique chirurgicale choisie, une période d’immobilisation d’environ 40 jours est nécessaire après l’opération. Quant à la reprise des activités : après 2 mois, vous pouvez reprendre une charge complète. Après 2-3 mois, vous pouvez recommencer à conduire. Enfin, après 6-9 mois, vous pouvez reprendre les sports de compétition. Dans ces cas, la médecine régénérative peut être combinée aux techniques chirurgicales pour stimuler les processus de régénération du tendon d’Achille.

Derniers Articles

Catégories